Aloïse Quesne nommée Membre Junior de l’Institut universitaire de France (IUF)

La Clinique juridique est heureuse de vous annoncer que sa directrice, Madame Aloïse Quesne, vient d’être nommée Membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF). Son mandat prendra effet au 1er octobre 2023 pour une durée de 5 ans, et son projet de recherche portera sur le concept One Health.

Première juriste de l’Université d’Evry à être honorée de cette prestigieuse nomination, Aloïse Quesne associera les cliniciens des prochaines promotions à certains travaux et réflexions dans le cadre de son projet IUF à chaque fois que cela sera possible.

Outre la reconnaissance de son travail par ses pairs, la nomination de Aloïse Quesne marque également la reconnaissance de l’importance des sujets sur lesquels elle travaille. Auparavant, le corps humain, l’animal et la Nature étaient des sujets délaissés par les universitaires. Aujourd’hui, le concept “Une seule santé”, les droits des animaux et de la Nature sont promus tout en haut de notre paysage universitaire, ce qui est le signe d’une réelle avancée dans la recherche et l’enseignement supérieur.

Vive la recherche, et vive le concept One Health!

Lire l’article sur le lien ci-après :

https://www.univ-evry.fr/index.php?id=16856

Voir également : https://www.univ-evry.fr/toute-lactualite/actualites-universite/deux-nominations-a-linstitut-universitaire-de-france-iuf-en-2023.html

COMMUNIQUE – Lancement du Livre blanc “Agriculture cellulaire : les enjeux juridiques et éthiques de l’alimentation de demain”

Le mardi 15 novembre 2022 s’est déroulée, à l’Université d’Évry, la conférence de lancement du premier Livre blanc français consacré aux enjeux juridiques et éthiques de l’agriculture cellulaire. L’événement a notamment rassemblé des universitaires, des entreprises et des personnalités politiques.

Ce document, réalisé par la Clinique juridique One Health-Une seule santé, sous la direction de Aloïse Quesne, en partenariat avec l’association Agriculture Cellulaire France et Genopole, a vocation à apporter des éclairages significatifs sur cette biotechnologie actuellement méconnue. Il s’agit d’une aide à la compréhension et à la décision, une base de travail pour interroger notre manière de consommer et faire évoluer le droit en la matière.

La France doit développer des politiques publiques ambitieuses permettant à l’agriculture cellulaire de se développer, encourager la recherche et les entreprises, afin de renforcer sa souveraineté alimentaire dans un monde qui investit de plus en plus dans cette innovation.

Le Livre blanc a été remis à Madame Laëtitia Romeiro Dias, Marraine de la Clinique juridique One Health-Une seule santé, Députée sous la XVe législature, ancien membre du groupe d’études « Condition animale » de l’Assemblée nationale, Dépositaire et rapporteur de la proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale et Rapporteur du projet de loi relatif à la bioéthique. Voir la photo : au centre, Mesdames Laëtitia Romeiro Dias et Aloïse Quesne tenant le Livre blanc et, de gauche à droite, Mesdames Julie Lesage, Julie Renard, Imane Amelhay et Pauline Olingou, étudiantes cliniciennes de la promotion 2021-2022 de la Clinique juridique One Health-Une seule santé.

Résumé du Livre blanc :

« Entre réchauffement climatique et crises démographiques, il devient nécessaire et urgent pour l’humanité de mettre en place des procédés durables pour faire face à ses besoins alimentaires. L’agriculture cellulaire, en tant que technique permettant notamment de produire de la viande animale sans élevage industriel ni abattage des animaux, semble pouvoir répondre aux enjeux des prochaines décennies. Au cœur du concept One Health, l’agriculture cellulaire présente de nombreux bénéfices pour la santé humaine, animale et environnementale. Par conséquent, cette biotechnologie est porteuse d’espoir pour relever le défi de nourrir 10 milliards d’êtres humains d’ici 2050. Malgré cela, l’agriculture cellulaire se heurte aux réticences politiques françaises. Ce Livre Blanc constitue ainsi la première étude d’ensemble mettant en lumière les aspects juridiques de l’agriculture cellulaire, préalable indispensable pour que la France permette à l’agriculture cellulaire de se développer et de trouver sa place, en tant que nouveau modèle agricole éthique et responsable ».

La version numérique du Livre blanc et la vidéo de la conférence de lancement sont disponibles sur ce site, dans l’onglet “Livre blanc Agriculture cellulaire et conférence de lancement”.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search