Promotion 2021-2022

Qui sont les étudiants de la Clinique juridique One Health-Une seule santé? Mme Quesne est heureuse de vous présenter les 12 étudiants cliniciens de la promotion 2021-2022 !

Imane Amelhay

Imane Amelhay est titulaire d’une licence de droit privé de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et d’un Master I Droit de la santé de l’Université de Paris-Descartes. Passionnée par les questions d’ordre médical et pharmaceutique, elle aspire par la suite à devenir juriste spécialisée dans ce domaine ; c’est pourquoi elle a intégré le Master II Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Elle effectue son alternance au service responsabilité civile médicale de l’entreprise AXA sur le site de Val de Fontenay.

Jemima Andriamizaka

 Jemima Andriamizaka est titulaire d’un baccalauréat Economique & Social spécialité Sciences Politiques. Elle a ensuite obtenu une licence de Droit international à l’Université de Strasbourg, puis un Master 1 Droit de la santé à l’Université Paris-Saclay. Elle poursuit son parcours en Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies au sein de la même université et effectue, en parallèle, un Diplôme Universitaire en Management de Contrats à l’Université Montpellier Management. Ayant toujours eu un vif intérêt pour le domaine médical et pharmaceutique, elle a effectué un stage en tant que juriste d’entreprise au sein de la société Peters Surgical, leader européen du dispositif médical. Elle effectue son alternance au sein de la direction administrative et financière de la même société en tant que juriste en droit des affaires et compliance officer. Elle aspire à se spécialiser en droit des affaires appliqué au monde de la santé, afin de poursuivre sa carrière de juriste dans ce secteur.

Clémence Deffayet

Clémence Deffayet est titulaire d’un baccalauréat scientifique, spécialité science de la vie. Elle a obtenu un diplôme universitaire de technologie Génie Biologique, Option Industries Agroalimentaires et Biologiques en 2016 à l’IUT de Saint-Brieux. Elle a obtenu une Licence de droit public à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), un Master I Droit de la santé à l’Université Paris-Saclay et a intégré cette année le Master II Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Dans le cadre de son alternance, elle a rejoint l’équipe réglementaire santé du cabinet FIDAL à la Défense.

Anaïs Duarte Da Silva

Titulaire d’un baccalauréat littéraire, Anaïs Duarte Da Silva a obtenu avec mention une licence générale de droit ainsi qu’un Master 1 Droit de la santé à l’Université Paris-Est Créteil en 2020.  Ayant un attrait pour le domaine des biotechnologies elle s’est orientée vers le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Elle effectue son alternance au sein des Laboratoires Bouchard Recordati situés à la Défense.  Après l’obtention de son diplôme, elle souhaite poursuivre une carrière de juriste, spécialisée en droit pharmaceutique. 

Valentin Gerin

Valentin Gerin a obtenu une Licence de Droit au sein de l’Université d’Évry-Val d’Essonne avant d’intégrer le Master 1 mention Droit de la Santé dans le même établissement sous la direction de Caroline Lacroix. Pour cette année universitaire 2021-2022, il a intégré le Master 2 Droit de la Santé et des Biotechnologies de l’Université Paris-Saclay par approfondir les matières de droit de la santé et acquérir une expérience professionnelle. Présentant un vif intérêt pour la responsabilité pharmaceutique et le Droit du médicament, il ambitionne de devenir avocat spécialisé en droit du médicament.

Julie Lesage

Julie Lesage est titulaire d’un baccalauréat Littéraire option Anglais renforcé ainsi que d’une Licence générale de droit de l’Université Évry-Val-d’Essonne, obtenue avec mention. Elle s’est ensuite orientée vers un master 1 droit privé général dispensé par l’Université Paris XI – Jean Monnet à Sceaux, obtenu en 2017. Souhaitant alors renfoncer son expérience professionnelle, elle a notamment travaillé au sein de l’Hôpital Privé d’Évry en tant que gestionnaire de plannings ainsi qu’en qualité d’Assistante de Justice au service des affaires familiales du tribunal judiciaire de Créteil, ce qui lui a permis d’acquérir des connaissances juridiques solides ainsi que de consolider sa pratique rédactionnelle. Ces différentes expériences professionnelles lui ont donné l’envie de suivre un Master 2 en droit de la santé et son choix s’est porté sur le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Dans le cadre de ce Master, elle a été recrutée par le laboratoire pharmaceutique Tillotts Pharma pour y effectuer son alternance, notamment au pôle Loi anti-cadeau et transparence. L’opportunité de travailler au sein d’une Clinique juridique, en collaboration avec des professionnels d’horizon multiples, sera pour elle un enrichissement profond dans l’apprentissage des matières en droit de la santé et notamment en droit de la bioéthique, au centre de toutes les considérations sociales d’actualité.

Elise Massoumou Mouguiama

Elise Massoumou Mouguiama est étudiante en Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies à l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Titulaire d’une Licence de Droit public de l’Université Omar Bongo à Libreville au Gabon, elle a récemment obtenu un Master 2 en Droit public mention Droit et Administration du secteur sanitaire et social spécialité Administration des établissements de santé à l’Université Clermont-Auvergne. Elle est passionnée par les questions sanitaires et présente un vif intérêt pour les enseignements tels que le droit médical, le droit pharmaceutique et le droit de la bioéthique. Elle effectue son alternance au sein du pôle d’expertise juridique de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de l’Essonne. En termes de perspectives professionnelles, elle souhaiterait exercer en tant que juriste en droit de la santé.

Victoria Morada

Victoria Morada a obtenu une Licence en droit à l’Université Reims Champagne-Ardenne. Passionnée par les questions de santé, elle a obtenu le Master 1 Droit de la santé à l’Université Paris-Saclay, avant d’intégrer le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de la même université, sur le campus de l’Université d’Evry. Elle effectue son alternance chez AXA au sein du service responsabilité civile médicale, où elle apprend à régler les litiges entre patients et professionnels de santé. Ayant conscience de l’importance stratégique de notre système de santé, et de l’enjeu fondamental de la performance des établissements de santé, elle se destine à une carrière dans la fonction publique hospitalière.

Pauline Olingou

Pauline Olingou a obtenu une Licence de droit à l’Université Paris-Saclay avant de se spécialiser en droit de la santé en intégrant le Master 1 Droit de la Santé de la même Université. Ayant particulièrement apprécié les enseignements qui y sont dispensés, c’est tout naturellement qu’elle a poursuivi son cursus en intégrant le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Elle effectue son alternance à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de l’Essonne et souhaite, par la suite, poursuivre une carrière de juriste, spécialisée en droit de la santé.

Cynthia Passage

Cynthia Passage a obtenu une Licence en droit privé à l’Université de Sceaux ainsi qu’un Master 1 en droit de la santé à l’Université Paris-Saclay. Elle a ensuite intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies au sein de cette même université, sur le campus de l’Université d’Evry. Son attrait pour le domaine de la santé vise notamment la propriété intellectuelle, ce qui lui a permis d’effectuer un stage en tant que juriste au Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation durant l’été 2021. Elle effectue son alternance au sein de la société de protection juridique JURIDICA en tant que juriste. Cet emploi lui plaît beaucoup car il lui permet de se sentir utile en aidant des personnes dépourvues de moyens face à des procédures pouvant paraître complexes. C’est aussi pour cela que sa participation à la Clinique juridique est un réel plaisir.

Solane Prêtre

Solane Prêtre a obtenu une licence en droit et sciences politiques ainsi qu’un Master 1 Droit de la Santé à l’Université Paris-Saclay. Elle a ensuite intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de la même université, sur le campus de l’Université d’Evry. Interressée depuis longtemps par le milieu médical, c’est après une première expérience professionnelle au sein de l’association les « Papillons blancs » de l’Essonne, qu’elle a décidé de poursuivre ses études dans le domaine du droit de la santé. Elle est ctuellement en alternance chez la « Médicale », une assurance pour les professionnels de la santé, filiale du Crédit agricole. C’est avec enthousiasme qu’elle va participer à la Clinique juridique « One Health-Une seule santé ».

Julie Renard

Julie Renard a obtenu une Licence de droit ainsi qu’un Master 1 Droit de la Santé au sein de l’Université Paris-Saclay. Son intérêt pour le droit de la santé, notamment le droit pharmaceutique et le droit de la bioéthique l’a conduite à souhaiter intégrer le Master 2 droit de la santé et des biotechnologies au sein de l’Université Paris-Saclay, sur le campus de l’Université d’Evry. Cette formation en alternance lui a permis d’intégrer le laboratoire pharmaceutique Chugai Pharma France à la Défense. Elle ambitionne de poursuivre une carrière de juriste spécialisée en droit de la santé.

Promotion 2020-2021

Qui sont les étudiants de la Clinique juridique One Health-Une seule santé? Présentation des étudiants cliniciens de la promotion 2020-2021.

Maria Aomari

Maria Aomari a obtenu avec mention bien un LLM en droit français et européen à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avant d’intégrer le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université d’Evry Paris-Saclay. Consciente que la santé est un investissement dans l’avenir et qu’une crise sanitaire peut durement toucher l’économie d’un Etat, elle considère que la mise en œuvre du concept « One Health » permettra de mieux anticiper les futures pandémies. Elle se destine à une carrière d’avocat. 

Pauline Bru

Pauline Bru a obtenu une Licence de droit public puis un Master 1 Droit de la santé à l’Université de Rennes 1 avant d’intégrer le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Au cours de son cursus universitaire, elle a effectué plusieurs stages en cabinet d’avocat. Elle a également participé à un séjour humanitaire de 4 mois au Népal, où elle a pu intervenir auprès de la population locale pour promouvoir l’accès à la santé et à la protection de l’environnement. Ces expériences lui ont permis de développer son esprit d’analyse et de synthèse mais aussi d’apprendre à travailler en équipe et en autonomie, à prendre la parole en public ou encore à gérer des projets. Elle se destine à une carrière dans la protection sociale.

Hajare El Gani

Hajare El Gani est titulaire d’un baccalauréat scientifique spécialité science de la vie, d’une Licence de droit public de l’Université Bourgogne Franche-Comté et d’un Master I Droit de la santé de l’Université Paris-Saclay. Elle a exercé les fonctions de chargée de mission plaidoyer UNICEF France, ce qui lui a permis de se familiariser avec les différentes initiatives politico-juridiques relatives aux enjeux sanitaires et humanitaires. Un engagement qu’elle a poursuivi en qualité de directrice UNICEF campus. En 2019, elle a participé à une simulation du Parlement européen organisée par la Maison de l’Europe de Bourgogne Franche-Comté où elle incarnait la Présidente du parti “Les verts”, ce qui l’a notamment amenée à réfléchir à la protection de l’environnement et à la défense de l’intérêt général. Passionnée par les questions de santé, notamment en lien avec le médicament, elle a intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay et effectue son alternance au sein de Novartis France, comme chargée d’affaires publiques.

Marion Jabot

Marion Jabot est titulaire du diplôme de juriste européen délivré par l’Université Paris Panthéon-Assas, le King’s College London et la Humboldt Universität de Berlin et elle a validé un premier Master en droit international de la santé à l’Université de Montpellier. Après une première expérience professionnelle pour l’agence de coopération internationale allemande pour le développement auprès de l’Union africaine en Ethiopie, elle a intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Elle est actuellement en alternance au Ministère de la santé et prépare un mémoire sur la possibilité, pour les enfants nés d’assistance médicale à la procréation avec tiers donneur, d’accéder à l’identité du donneur ouverte par le projet de loi relatif à la bioéthique.

Aïssatou Kaba

Aïssatou Kaba a obtenu une Licence générale de droit et sciences politiques et un Master 1 en droit des affaires à l’Université Paris-Saclay. Elle a ensuite intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Attirée depuis longtemps par le domaine de la santé et des sciences, elle affectionne particulièrement les cours de droit de la bioéthique, droit de la propriété intellectuelle, droit pharmaceutique et droit des entreprises de biotechnologies. Effectuant son alternance au sein de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de l’Essonne, elle souhaiterait s’orienter vers une carrière de juriste spécialisée dans le domaine pharmaceutique. C’est aussi avec une grande joie qu’elle est fière de faire partie de la Clinique juridique “One Health-Une seule santé”, placée sous la direction de Madame Aloïse Quesne, Maitre de conférences en droit privé. Elle espère ainsi se former à la fois sur une activité de recherche appliquée et des activités pratiques telles que la rédaction de conclusions.

Léa Lemaire

Léa Lemaire a obtenu une Licence en droit et un Master 1 Justice Procès Procédures à l’Université Paris II Panthéon-Assas. Elle a décidé de poursuivre son parcours en intégrant le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Présentant un vif intérêt pour le droit de la propriété intellectuelle et la recherche médicale, elle effectue son alternance chez BioMérieux, une entreprise spécialisée dans le diagnostic in vitro qui se situe près de Lyon. Elle travaille au sein de la Direction Juridique en tant que juriste en Recherche et Développement et Affaires médicales. Elle aspire par la suite à devenir juriste spécialisée dans ce domaine.

Matilda Moreau

Matilda Moreau a obtenu une Licence de droit à l’Université Paris-Saclay avant d’intégrer le Master 1 Droit de la Santé de la même Université. Ayant toujours été attirée par les sciences et la santé, elle a naturellement intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Elle effectue son alternance à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de l’Essonne. Après l’obtention de son diplôme, elle souhaite poursuivre une carrière de juriste, spécialisée en droit de la santé.

Hugo Mulliez

Hugo Mulliez a suivi une double-licence de Droit Gestion à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, avant d’intégrer un Master 1 de Droit du numérique au sein de cette même université. Au cours de cette année de Master 1, il était membre de la Clinique juridique de la Sorbonne, au sein du pôle de propriété intellectuelle . Cela lui a permis de porter les couleurs de sa Faculté au sein de la MOOT COURT de droit du numérique de l’Université Paris-Saclay. À la rentrée 2020, il a intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay sur le campus d’Evry. Il effectue son alternance au service responsabilité civile médicale de l’entreprise AXA. Présentant un vif intérêt pour le droit du numérique et le droit du préjudice corporel, il souhaite par la suite devenir avocat et s’intéresse particulièrement à ces spécialités.

Manon Toumelin

Manon Toumelin a obtenu une Licence générale de droit et un Master I Droit européen et international à l’Université de Nantes. Ayant toujours eu un attrait pour le domaine médical et les questions sanitaires, elle a intégré le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies de l’Université Paris-Saclay. Elle affectionne particulièrement les cours de droit de la bioéthique, droit de la recherche et droit du vivant. Effectuant son alternance au sein de l’entreprise CANON Medical Systems France, elle souhaiterait ensuite s’orienter vers une carrière de juriste spécialisée dans le domaine des biotechnologies.

Claire Yaeche

Claire Yaeche a obtenu avec mention une Licence de droit privé à l’Université de Rouen, ainsi qu’un semestre d’études à l’Université de droit de Lisbonne. Elle s’est ensuite orientée vers le Master 1 Droit de la santé de l’Université Paris-Saclay avant d’intégrer le Master 2 Droit de la santé et des biotechnologies en alternance de cette même université. Elle effectue son alternance en tant que juriste au sein de la société de protection juridique JURIDICA. Ayant grandi entourée de professionnels de santé, la dimension concrète et hautement professionnalisante de ce poste l’a naturellement convaincue. Sensible aux problématiques de la procréation, elle prépare un mémoire portant sur « l’indemnisation des erreurs de diagnostics anténataux ». Elle souhaiterait, à terme, devenir avocate spécialiste en responsabilité médicale et plus particulièrement en réparation du préjudice corporel.